Les éléments clés

1 Pôle d'Échanges Multimodal, 4 composantes

  • La gare ferroviaire

Pièce maîtresse du futur Pôle d’Échanges Multimodal, la gare ferroviaire fera l’objet d’une opération de modernisation et d’une extension, côté Marengo, avec la réalisation d’un nouvel espace voyageurs. Celui-ci vise à faciliter le passage d’un mode de transport à un autre, tout en offrant une large variété de services aux voyageurs, usagers et riverains.

  • La gare routière

Point stratégique du réseau de transport urbain, la gare routière Pierre Sémard accueille chaque année plus d’un million de voyageurs en transit. Elle propose des destinations vers toute la région, mais aussi vers la France et l’international. Son déplacement côté Marengo est actuellement à l’étude.

  • Une organisation autour de 4 parvis

Stratégiquement disposés autour du Pôle d’Échanges Multimodal, les 4 parvis auront pour vocation de renforcer les liens avec la ville et d’améliorer les connexions avec les différents modes de transport : les parvis Périole et Lyon offriront ainsi des accès privilégiés aux quartiers environnants, tandis que les parvis Canal et Marengo raccorderont la gare aux réseaux de transport métropolitain.


4 parvis pour ouvrir la gare sur la ville

  • Des accès aux lignes de métro

La ligne A du métro, en cours de renforcement, dessert la gare de Toulouse-Matabiau à l’arrêt Marengo-SNCF. Prochainement, le Pôle d’Échanges Multimodal Matabiau-Gares sera desservi par une ligne de métro supplémentaire : la 3e ligne de métro, Toulouse Aerospace Express, prévue pour 2024. Elle reliera Colomiers à Labège, en passant par Airbus, l’aéroport Toulouse-Blagnac, les zones d’activités du sud-est et le Pôle d’Échanges Multimodal Matabiau-Gares, arrêt Marengo-SNCF.

Les étapes de création du pôle d'échanges multimodal